Paco et les poivrons

2 millions d'années av. J.-C.

Le savant fou

Les chercheurs d'or

Catégories

Peu de temps après l’annonce de ses résultats annuels en mars 2011, le fournisseur de logiciels de jeu Cryptologic a fait savoir qu’il avait engagé un expert en gestion de Deloitte pour procéder à un examen stratégique de son activité. Bien que la société ait indiqué que cet examen pouvait finalement conduire à une vente, on n’avait pas porté de discussions dans ce but.

L’annonce a été suivie par des nouvelles non confirmées selon lesquelles une entreprise nommée Amaya avait déjà acquis une participation de 5% en Cryptologic. Amaya est une compagnie de jeux en ligne basée au Canada, mais qui a mené des activités au Kenya. Elle a récemment obtenu une autre licence en République dominicaine et a des plans de lancer un casino en ligne offrant une gamme complète de jeux, y compris le poker, au troisième trimestre de 2011.

Ces rumeurs ont été confirmées mi-avril lorsque Amaya a émis une notification à la bourse, annonçant l’acquisition de 5% ou plus des actions d’une société. Amaya avait acheté 652.170 actions de Cryptologic pour un peu plus d’un million de dollars. Le 24 mars 2011, Crptologic avait en circulation 12.907.120 actions.

La déclaration a été déposée par David Baazov, le directeur général et président d’Amaya. Il a mentionné la date à laquelle l’achat d’actions a été fait, indiquant aussi le nombre d’actions achetées et le prix. Les actions ont été achetées entre 25 mars et 7 avril pour un prix moyen de 1,65$.

Le but de l’acquisition, tel que signalé par Baazov, a été de faciliter une éventuelle transaction stratégique avec Cryptologic. En même temps, Amaya garde toutes les options ouvertes et surveille le rendement de l’entreprise, en particulier la performance financière. En fonction de divers facteurs, Amaya peut acheter plus d’actions ou même vendre la participation acquise.

Pendant ce temps, Playtech, le redoutable concurrent de Cryptologic, va de mieux en mieux, poursuivant sa série d’acquisitions. La dernière cible est le  développeur de logiciels de jeux Ash Gaming. Des sources du marché annoncent que l’acquisition est presque conclue. Gaming Ash a une importance stratégique dans le schéma de Playtech.

Une Reponse au “Cryptologic vend 5% de ses actions”

Laisser un commentaire