Paco et les poivrons

2 millions d'années av. J.-C.

Le savant fou

Les chercheurs d'or

Catégories

Ladbrokes et 888 Holdings, deux des géants du jeu en ligne, ont annoncé que les pourparlers sur un possible accord d’acquisition avaient cessé. L’annonce a été faite le 15 avril après des mois de négociations qui ont finalement conduit à une impasse. Fait intéressant, les entreprises ont participé à des discussions similaires il y a quatre ans, avec les mêmes résultats.

« Nos relations sont très amiables, mais à la fin de la journée, on a tout simplement décidé qu’il n’était pas dans l’intérêt des actionnaires », a déclaré le directeur de Ladbrokes, Richard Glynn.

Des sources proches des groupes ont affirmé que Ladbrokes était prêt à payer 70 penny par action pour 888 Holdings, mais celui-ci a exigé un prix plus élevé. Les actionnaires 888 voulaient obtenir 80 penny par action.

Glynn n’était pas très optimiste quant à la reprise des négociations dans un proche avenir, mais a laissé la porte entrouverte en déclarant: « On ne peut jamais dire jamais avec quoi que ce soit ».

Quant à l’avenir, 888 Holdings, qui a signalé de mauvais résultats financiers pour 2010, devra maintenant rechercher un autre partenaire afin de rivaliser avec les grandes fusions qui se déroulent actuellement, comme la dernière entre Party Gaming et Bwin.

À la suite de l’annonce que les pourparlers avaient échoué, les actions de 888 Holdings ont atteint leur plus bas niveau en près de quatre mois, tandis que les actions de Ladbrokes ont augmenté de 7%.

Laisser un commentaire