Paco et les poivrons

2 millions d'années av. J.-C.

Le savant fou

Les chercheurs d'or

Catégories

Dans un incroyable acte de rejet, les entreprises de l’industrie du divertissement tournent maintenant le dos à Poker Stars, pour ne pas être associées à un site de paris où il y a des actes d’accusation contre ses fondateurs. Les dernières nouvelles sont venues du réseau ESPN, qui pourrait refuser de diffuser le « Poker Stars North American Poker Tour ».

Selon un représentant ESPN, le groupe était au courant « de l’acte d’accusation qui a été annoncé publiquement. Pour l’avenir immédiat, nous cherchons à supprimer la publicité renvoyant au site ». Au cours du week-end « noir », ESPN avait déjà annoncé qu’il cherchait des sources de contenu alternatif.

PokerStars a subi le coup fatal le vendredi 15 avril, lorsque le Départemant américain de la Justice a émis un acte d’accusation à l’encontre de 11 représentants de plusieurs sociétés de jeux. Immédiatement après, PokerStars a supprimé son contenu trouvable à l’adresse URL PokerStars.com, le transférant sur PokerStars.eu. Mais le réquisitoire a réussi à déstabiliser la compagnie.

Outre le rejet d’ESPN, l’accord entre Poker Stars et Wynn Resorts a pris fin le même vendredi. Steve Wynn a annoncé qu’il mettait fin au partenariat, à la suite des nouvelles de l’acte d’accusation. « Wynn Resorts Limited a annoncé aujourd’hui la fin de son alliance avec Poker Stars, la société de poker en ligne » dit une déclaration officielle du groupe.

Wynn a annoncé la formation d’une relation stratégique avec Poker Stars, sachant très bien que le gouvernement fédéral considère le jeu en ligne comme une activité illégale. L’accord était censé mettre en mouvement un puissant lobby en faveur d’une loi fédérale favorable au poker en ligne aux États-Unis. L’ironie du sort, Steve Wynn s’était opposé à l’introduction du jeu en ligne jusqu’au court partenariat avec PokerStars, et maintenant il revient à son ancienne position.

Laisser un commentaire